Dératisation

La prolifération des rongeurs comme les rats et les souris pose problème dans les grandes villes. C’est pourquoi les préfectures de police de certaines communes n’hésitent pas à lancer une campagne de dératisation.

Alors, en quoi l’action de dératiser profite-t-elle vraiment à la population en milieu urbain ?

Pourquoi il y a urgence à dératiser ?

La prestation de dératisation entre dans le cadre de la lutte contre les différents rongeurs. À savoir les rats d’égout, les rats noirs, les surmulots ou encore les souris. Il faut savoir que ces nuisibles sont à l’origine de dégâts importants dans les habitations et les locaux professionnels. Omnivores, ils s’en prennent à tout, y compris à la tuyauterie et aux câbles électriques. À cela s’ajoute le fait que certains rongeurs sont vecteurs de maladies.
L’objectif de la dératisation est de désinfecter un bâtiment infesté. Il faut agir vite parce que ces nuisibles se multiplient rapidement.
La procédure à suivre pour une dératisation

La dératisation repose sur un plan d’action défini en vue d’éradiquer complètement les nuisibles. Pour réussir l’opération, la société de dératisation suit une certaine procédure.
L’intervention commence toujours par l’établissement d’un état des lieux. Cela permet de comprendre l’ampleur de l’invasion et de savoir à quel type de rongeur on a affaire. C’est durant cette étape que les exterminateurs déterminent le traitement à appliquer.
La deuxième étape consiste à boucher les trous et les fissures susceptibles de servir de porte d’entrée aux rongeurs. Cela implique la mise en place de grilles protectrices sur les ouvertures servant de passage aux rats et aux souris.
Enfin, la dératisation ne s’arrête pas à l’extermination des rongeurs. Un suivi s’impose pour prévenir leur réapparition.